Ce qui freine l’essor de la franchise en Algérie

La franchise présente une réelle opportunité en Algérie pour les jeunes entrepreneurs, les investisseurs et les créateurs de projets qui souhaitent entreprendre à leur compte. Elle leur permet de bénéficier d’expérience et de savoir-faire indispensable pour lancer leur activité. Cependant, les problèmes pour payer des redevances à des franchiseurs étrangers, l’obligation de financer l’importation par le biais de la lettre de crédit ainsi que la volonté des pouvoirs publics de rendre toute importation difficile, constituent des freins au développement de la franchise dans le pays qui compte aujourd’hui entre 60 et 90 franchises commerciales et de services suivant les sources. 

Les prix des loyers, un obstacle de taille au développement de la franchise

Plusieurs obstacles freinent le développement de la franchise en Algérie parmi lesquels les nouvelles procédures qui concernent l’importation (l’obligation de financer l’importation par le biais de la lettre de crédit), les locaux et les baux commerciaux, les délais extrêmement longs pour les expéditions de fonds qui servent à payer les franchiseurs. Selon une déclaration de Maître Hind Benmiloud dans « Liberté Algérie » , ouvrir une franchise de commerce en Algérie et la rentabiliser est tout à fait onéreux à cause des prix des loyers pratiqués et des charges dont les montants deviennent exorbitants. Elle cite comme exemple le Centre commercial et de loisirs de Bab-Ezzouar et ses loyers trop élevés payables d’avance.

Les avantages de la franchise

Certes les franchiseurs étrangers ne fabriquent pas actuellement leurs produits en Algérie. Comme la plupart des produits vendus par les entreprises algériennes, ils viennent des pays du Sud-Est asiatique où la main-d'œuvre est moins coûteuse et où organiser une production, une logistique, une entreprise est plus facile.

La franchise ne réglera pas seule le problème de l'industrialisation de l'Algérie mais reste le meilleur moyen pour acquérir un savoir-faire commercial et entrepreneurial et bénéficier d'un accompagnement continu pendant toutes les étapes de son projet. Les franchises internationales de services et de production contribuent à l'amélioration des compétences des entrepreneurs locaux et à la création de franchises de services et de production en Algérie comme ce qui est le cas pour la Tunisie, le Maroc et la Turquie. 

La rédaction vous recommande également cet article : La franchise en Algérie, état des lieux !

Articles similaires

Le recrutement des franchisés se fait trop souvent à l'intuition

par jm/js - 11 jours

Le candidat idéal doit avoir tant de qualités que finalement le critère de différenciation sera lié à la relation qui s'établit entre franchiseur et franchisé. Évidemment un bon franchiseur a déterminé un profil type pour le recrutement des franch...

Histoire de la franchise : les bonnes idées mettent parfois du temps à s'imposer…

par DD/JS - 14 jours

Le mot franchise nous vient du moyen-âge. Des seigneurs accordaient à certaines villes ou professions des libertés ou des privilèges sur un territoire délimité mais le sens actuel en est assez loin.

Une formation initiale efficace pour le franchisé

par JD - 15 jours

La formation initiale est déterminante si vous voulez réussir en franchise que ce soit en France, au Maroc ou ailleurs. La première étape en effet est l'acquisition du savoir-faire de votre franchiseur, vérifiez qu'il a prévu une formation de qual...

Informations clés

  • Crée le: 29/01/15 06:13

Les franchises qui recrutent