Franchisés : attention à la trésorerie !

Parmi les raisons qui obligent parfois les créateurs d'entreprises et les nouveaux franchisés à mettre les clés sous la porte, les défaillances en matière de trésorerie ne sont malheureusement pas rares... surtout en temps de crise !

Ces défaillances passent notamment par l'insuffisance des capitaux propres et des charges fixes trop élevées par rapport au chiffre d'affaires. Franchisés, attention donc à surveiller en permanence certains points spécifiques de votre trésorerie et à observer avec vigilance les différents principes de gestion.

Quatre points à surveiller avec une extrême vigilance

1 – Votre capacité commerciale : sur votre fonction commerciale, vous devez quotidiennement surveiller vos ventes et le niveau de votre efficacité commerciale (état de votre chiffre d'affaires, montant du panier moyen, évolution du carnet de commandes, nombres de devis en cours, nombre de prospects…).
2 – Votre production : en termes de production, vous devez connaître précisément l'état de vos stocks et votre capacité à gérer les délais (niveau de rotation des stocks, volume des achats, délais d'approvisionnement, respect des plannings…).
3 – Vos finances : prix de revient, état de la trésorerie, frais fixes et montants de vos investissements ne doivent avoir aucun secret pour vous !
4 – Votre administration : ne vous laissez pas dépasser par les tâches administratives, soyez à jour de votre facturation, suivez vos devis et n'oubliez pas les relances clients !

Cinq principes de gestion à adopter pour la bonne santé de sa franchise

Maintenant que vous avez fait le tour de toutes les fonctions qui composent votre franchise, apprenez à respecter cinq principes de gestion :
1 - Limitez les frais fixes (rémunérations trop importantes, bureaux hors de proportion avec les "moyens" de l'entreprise, factures excessives, abonnements divers…) lors du démarrage de votre franchise. Le recours à de nouvelles dépenses doit être contenu et progressif en fonction des bénéfices que vous dégagerez au fil des mois et des années !
2 - Connaissez vos prix de revient en décomposant les coûts associés aux produits ou services… pour pouvoir déterminer la façon d'agir sur chacun d'eux si des besoins de réductions s'imposent.
3 - Surveillez les investissements… et surtout ne soyez pas trop gourmands en phase de création !
4 - Soyez vigilants quant à vos postes clients et fournisseurs : d'un côté, soyez vigilants quant au respect de livraisons de vos clients et de l'autre organisez-vous pour
5 – Et enfin, surveillez vos stocks avec une extrême précision !
Audrey, rédactrice AC Franchise

Articles similaires

Comment intégrer un jeune réseau de franchise ?

par Julien Cadoret - 3 jours

Rejoindre un jeune réseau présente des avantages mais implique également des risques. A quoi faut-il faire attention avant de prendre une telle décision ? Quels sont les éléments négociables ? Et quelles sont les bases d’une bonne relation franchi...

Franchiser un concept : Qu'est-ce-que cela signifie ?

par Julien Cadoret - 5 jours

La franchise séduit de plus en plus d’entreprises qui souhaitent accélérer leur maillage du territoire et renforcer leur développement en limitant les investissements et les risques financiers. Réussir son lancement en franchise req...

Rejoindre un jeune réseau de franchise : Avantages et inconvénients

par Julien Cadoret - 5 jours

La plupart des enseignes solides et connues sur leur marché ont un jour été un tout jeune réseau qui débutait ! Attention, tous les jeunes réseaux n’arrivent pas pour autant à maturité ! C’est cette équation qu’il convient de garder en tête lorsqu...

Informations clés

  • Crée le: 08/04/14 01:08

Les franchises qui recrutent