La franchise : un modèle rassurant selon la revue L’Hôtellerie Restauration

Décidément en ce début d'année les revues professionnelles ont beaucoup parlé de la franchise. Nous résumons ci-après un article de la revue française L’Hôtellerie Restauration, une référence de la profession.

Un nombre croissant de candidats à la franchise

L'Hôtellerie Restauration explique que dans un contexte économique morose peu propice à la création d’entreprise, la franchise se démarque en offrant une alternative à l’isolement de l'entrepreneur. Elle offre un savoir-faire, la notoriété d’ une marque, l’expérience d’un réseau et une formation spécifique rassurante pour se lancer dans l’aventure.

Comme bien d'autres revues en ce début d'année, la revue cite l'’enquête annuelle Banque Populaire-FFF-CSA 2014. La franchise séduit un nombre croissant de Français tentés par la création d’entreprises. 41 % des candidats à l’entrepreneuriat envisageraient de recourir à la franchise dans l’Hexagone.

Encore faut-il que leurs profils correspondent à ce que recherchent les têtes de réseaux : posséder des aptitudes en gestion et en management d’équipes, avoir une expérience dans le commerce comme chef d’entreprise (Note d'AC Franchise : Un bémol.....En fait les ex salariés sont encore plus nombreux parmi les nouveaux franchisés)  et disposer d’un apport personnel en rapport avec l’activité visée.

Dans une grande majorité des franchises, les candidats doivent s’acquitter de redevances directes et publicitaires annuelles ainsi que d’un droit d’entrée. Celui-ci leur donnera en échange accès au concept et au transfert du savoir-faire de l’enseigne, à des formations initiale et continue et à une assistance en amont et pendant leur activité.

Formation initiale, accompagnement et outils de cohésion

D’une manière générale – c’est en tout cas ce qui démontre la qualité et le sérieux d’un franchiseur - la formation initiale alterne théorie en salle et pratique sur le terrain. Sa durée varie en fonction de l’enseigne et du profil du franchisé.
L’accompagnement, quant à lui, débute en amont de l’ouverture d’un point de vente et constitue une étape essentielle, souvent celle qui permettra de choisir l’emplacement. Acteur essentiel au bon fonctionnement : l’animateur qui est présent avant l’ouverture d’une unité et visite régulièrement le franchisé afin d’échanger avec lui sur d’éventuels axes d’amélioration et des plans d’action à mettre en place.
Par ailleurs, le franchisé doit pouvoir bénéficier d’outils en marketing et de communication, de différents temps de rencontre avec la tête de réseaux et les autres franchisés… Ces initiatives permettent de faciliter la vie des franchisés et d’entretenir un esprit de cohésion au sein du réseau.
Vu dans L’Hôtellerie Restauration

Retreouvez tous nos artciles sur le thème "Devenir franchisé"

Articles similaires

Le sens des affaires, un atout pour se lancer en Franchise aussi

par MA - 3 jours

Pour réussir en entreprenariat et notamment en franchise, on parle souvent du sens des affaires: ce cocktail d'aptitudes acquises et de capacités innées qui nous pousse vers l'avant et nous permet de réussir. Mais que signifie vraiment d'avoir le ...

Créer en Franchise : avantages et inconvénients en bref

par DD/JS - 10 jours

Le créateur d'une entreprise en franchise bénéficie de la notoriété d'une marque connue, du savoir-faire du franchiseur, ainsi que d'une formation adaptée mais.... certains créateurs d'entreprise n'appécient pas cette formule qui porte atteinte à ...

Le recrutement des franchisés se fait trop souvent à l'intuition

par jm/js - 13 jours

Le candidat idéal doit avoir tant de qualités que finalement le critère de différenciation sera lié à la relation qui s'établit entre franchiseur et franchisé. Évidemment un bon franchiseur a déterminé un profil type pour le recrutement des franch...

Informations clés

  • Crée le: 06/05/15 08:29

Les franchises qui recrutent