La franchise : Un système gagnant-gagnant

Un créateur d'un concept de franchise met généralement tout en œoeuvre pour couvrir la plus grande partie possible du territoire et pourquoi pas se développer à l'international et jouir d'une plus grande notoriété.

Devenir Franchiseur : Un métier à part entière !

Il est vrai qu'un franchiseur doit viser le long terme et réfléchir à l'évolution de son réseau mais cela ne doit pas l'empêcher d'être vigilant et d'avancer pas à pas. Être franchiseur est un métier à part entière qui soumet le chef d'entreprise à des obligations vis-à-vis de ses franchisés. En tant que premier responsable de sa franchise, il devra veiller au bon fonctionnement de cette dernière. Une lourde tâche qui exige des compétences managériales et techniques, de la rigueur et un sens de l'organisation.
La tête de réseau est solidement liée à ses franchisés. En cas d'échec de l'un de ces derniers c'est toute la chaîne qui sera pénalisée. L'image de marque, clé de voûte de la réussite de la franchise, ternie aura du mal à retrouver son rayonnement, surtout pour un jeune réseau qui démarre et dont le nombre de franchises reste limité. Il reste tout de même vrai que si le réseau est plus solide avec un nombre plus élevé de franchisés, la franchise sera moins affectée.
Le recrutement des franchisés est une des étapes les plus importantes dans la vie d'un réseau de franchise. Le franchiseur devra être prudent et prendre son temps pour sélectionner et identifier les profils de ses futurs franchisés. Le succès de son réseau reposera notamment sur le choix de bons partenaires, motivés et prêts à le suivre dans l'aventure. Lisez aussi cet article : Le recrutement des franchisés, les clés de la réussite
Passée cette étape, le franchiseur est tenu d'assister et d'accompagner ses franchisés. Une assistance continue, juridiquement obligatoire, devra être assurée tout au long de la durée de vie du contrat de franchise. Reste que cette obligation ne doit pas devenir une immixtion qui risque de bloquer les initiatives personnelles des franchisés et de créer des conflits entre les deux partenaires.
Un non respect des clauses du contrat de franchise de la part de la tête de réseau pourrait entrainer l'annulation ou la résiliation du contrat. Le franchiseur pourrait également se voir imposer le payement d'une indemnité compensatrice.
Pour garantir la réussite d'un réseau, la relation entre le franchiseur et ses franchisés doit reposer sur la confiance mais également sur l'honnêteté, la transparence, le sérieux et surtout sur le respect de tout ce qui a été convenu dans le contrat de franchise.

Les contraintes financières liées au métier de franchiseur

L'aspect financier de la franchise concerne aussi bien le franchiseur que le franchisé. Le montant de l'investissement varie d'une enseigne à une autre en fonction de plusieurs critères : Notoriété de l'enseigne, secteur d'activité, services apportés par le franchiseur…
Le franchisé devra dés le départ prévoir un budget de démarrage : Aménagement du point de vente, stock, achat de matériel, droit d'entrée, redevances…
Dans le secteur de la distribution, la tête de réseau se risque parfois en voulant répondre hâtivement aux commandes de ses franchisés. Ce risque peut se transformer en préjudice si le réseau n'est pas assez solide, et quelques commandes livrées - mais impayées - peuvent conduire le franchiseur à une situation financière difficile.

La master Franchise, une solution efficace pour exporter sa franchise

S'implanter à l'étranger, exporter son enseigne dans d'autres pays est le rêve de plusieurs franchiseurs. La master franchise se trouve être la formule idoine pour y arriver.
Le master franchisé – considéré comme un franchisé par le franchiseur - va représenter l'enseigne sur le nouveau pays. Il devra jouer le rôle du franchiseur auprès des franchisés finaux. Autrement dit, c'est lui qui doit les assister, les former et les accompagner tout au long de la durée de vie de leur projet.
Tenu de jouer le rôle du franchisé et du franchiseur, le master franchisé va s'approvisionner auprès de la maison mère sous forme d'achats groupés. Cependant, il peut devenir l'otage d'un conflit entre le franchiseur principal et ses franchisés finaux. Une situation assez complexe à gérer !
Lisez aussi cet article : La master franchise, une solution pour l'international


Articles similaires

FRANCHISE EXPO PARIS : J-5 , Paris capitale de la franchise

par Source Salon - 10 jours

Plus de 100 nouvelles enseignes seront présentes cette année de même qu'environ 130 enseignes internationales. 125 conférences et ateliers seront organisés sur de nombreuses thématiques via l’Atelier du Créateur d’Entreprise, l’Ecole de la Fran...

La marque espagnole de prêt à porter Zara se développe uniquement en succursales

par Dorsaf Maamer - 10 jours

Née en 1975 à Coruña en Espagne, Zara est la marque phare du Groupe Inditex, leader mondial de la confection textile. Elle compte aujourd'hui plus de 2100 magasins implantés dans 88 pays. L'enseigne espagnole de prêt-à-porter jouit d'une très gran...

Choisir une franchise jeune ou mature ?

par MM - 26 jours

Choisir une franchise avec un concept éprouvé permet un retour sur investissement plus sûr en principe mais coûterait plus cher en droits d’entrée car la marque étant connue la clientèle serait "acquise" et le concept maintes fois testés. Cela me...

Informations clés

  • Crée le: 19/05/13 02:00

Les franchises qui recrutent