La franchise : Une réussite partagée

Comment réussir son projet ? Une question que se posent la plupart des entrepreneurs et investisseurs. Un long chemin épineux, plein de contraintes attend tout jeune créateur qui se lance seul. Mode de distribution, recrutement de personnel, approvisionnement, etc. sont autant de tâches qu'il devra gérer avec prudence.

Motivation et implication, deux qualités indispensables pour réussir !

Il est évident que la franchise est une solution efficace pour démarrer un projet avec un minimum de risques. Elle permet la commercialisation de produits, de services tout en bénéficiant de l'assistance et de la notoriété d'un réseau.
L'implication d'un franchisé est certainement plus importante que celle d'un simple salarié. En investissant ses propres fonds dans une franchise, le franchisé tentera de tout mettre en œoeuvre pour rentabiliser son investissement.
C'est un objectif commun au couple franchiseur-franchisé qui sera le moteur d'une réussite partagée. Le rayonnement de l'enseigne, l'expansion rapide du réseau, l'augmentation des ventes, la réduction des coûts… seront les défis communs à relever.
La motivation des équipes est un facteur clé dans la gestion courante des affaires. C'est une des caractéristiques les plus intéressantes dans le système de la franchise. Assez logique puisque le franchisé va s'investir pleinement pour garantir ses chances de succès. C'est ainsi qu'une augmentation de l'ordre de 25 % sur les ventes et les bénéfices a pu être observée dans plusieurs cas de commerces indépendants devenu franchisés.

Se développer en franchise : Une formule avantageuse pour le franchiseur

Développer un réseau en propre coûterait nettement plus cher au chef d'entreprise, en termes d'investissement mais aussi en termes de temps et de ressources. Des coûts qui seraient réduits si ce dernier opte pour un développement en franchise.
Supporté par le franchisé, le financement d'un nouveau point de vente permettra au franchiseur de se développer rapidement avec moins de frais. Alors que le développement d'un réseau en propre requiert souvent un investissement important. D'où le risque d'un développement au ralenti.
Le facteur financier est la clé de réussite d'un développement en succursales tandis qu'un développement en franchise reposera essentiellement sur le savoir-faire et le concept du franchiseur et sur l'implication et la motivation de ses franchisés.
Droits d'entrée et redevances, royalties, et les autres frais perçus par le franchiseur lui permettront de mieux structurer son réseau et d'apporter des améliorations à son concept. En retour, il doit apporter à ses franchisés toute l'assistance et l'accompagnement dont ils auront besoin. Il devra user de tout son potentiel afin de réussir ses deux métiers : Son rôle de franchiseur et son métier de base.
En renforçant sa compétitivité, le franchiseur aura plus de facilité à augmenter ou à maintenir ses parts de marché. Confié à ses franchisés, le développement du réseau sera accéléré. Troc Internationnal, Cash Converters, Quick, Pizza Hut, Star Bucks Coffee, tant d'exemples qui soutiendront cette analyse.

Lire la 2ème partie de cet article : La franchise : Une réussite partagée (suite)





Articles similaires

Vérifiez ce qui est publié sur votre réseau sur ac-franchise.com

par ACF - 11 jours

L’annuaire ac-franchise.com est le plus complet avec 2400 fiches réseaux (franchise, concession, coopératives, etc, etc.) mais aussi le plus riche en détails. Il est donc consulté par 130 000 visiteurs chaque mois.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 12 jours

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le mêm...

Voici comment un franchisé peut nuire aux autres du même réseau !

par David ... - un mois

Le témoignage parle d'un magasin à l'opposé de celui de la photo Nous publions ce témoignage en enlev...

Informations clés

  • Crée le: 19/05/13 02:00

Les franchises qui recrutent