La transmission du savoir-faire en franchise

Tout entrepreneur désirant se développer en devenant franchiseur doit pouvoir prouver qu'il possède un vrai savoir-faire dans le concept qu'il veut dupliquer et le transmettre à ses futurs franchisés. C'est la base de la franchise qui permet ensuite aux partenaires de reproduire un modèle économique qui a fait ses preuves en rentabilité. Le savoir-faire doit être substantiel et clairement défini pour les franchisés mais doit rester difficilement inaccessible pour les non-initiés. Mais il ne suffit pas toujours de posséder un savoir-faire, encore faut-il le formaliser et le transmettre.

De l'idée au concret ou du concept à la première unité en exploitation

Le savoir faire doit être le plus complet possible et comporter toutes les pratiques qui concourent à faire d'une entreprise franchisée un business profitable. Une bonne idée ne pourra fonctionner que si elle se réalise concrètement. Son application sera donc testée dans au moins un magasin pilote. Bien entendu il faut tester dans plusieurs magasins si on le peut. Toutes les étapes qui ont permis d'en faire un centre de profit (au premier sens du terme) doivent être recensées pour être reproduites telles quelles. Le savoir-faire ne doit pas rester dans la tête de son créateur mais être concrétisé sous la forme de procédures et remis au franchisé lors de la formation initiale et sous forme de manuels.
Cela concerne tous les aspects de l'entreprise (produits, merchandising, marketing commercial, gestion, informatique, droit, etc) car il ne faut pas oublier que le franchisé paie un droit d'entrée pour obtenir un avantage concurrentiel. S'il a choisi la franchise, c'est justement pour avoir la recette d'un concept qui a fait ses preuves. Encore faut-il pouvoir lui donner tous les éléments pour qu'il réussisse.

Savoir transmettre son savoir-faire et devenir franchiseur

Le fait d'avoir réussi à créer une entreprise qui rapporte est une chose, savoir transmettre son savoir-faire en est une autre et devient alors un autre métier : franchiseur, c'est-à-dire formateur, animateur et soutien de franchisé. Si votre savoir-faire est bien identifié à travers une expérience réussie (dans une unité....ou plusieurs, ce serait mieux) et que la formalisation de tous les paramètres a été compilée pour obtenir un mode d'emploi accessible, vous pourrez commencer à recruter et former des franchisés.
Le résultat sera probant que lorsque les premiers franchisés auront appréhendé votre modèle d'entreprise et seront aptes à le copier. Le savoir-faire devra évoluer en fonction de contraintes locales non décelées dans le magasin pilote, il faudra alors le modifier pour qu'il s'adapte à tout le réseau.
Pour quelqu'un qui a créé un concept, certaines pratiques peuvent lui paraitre évidentes ; mais ne seront pas pour des franchisés qui sont là pour comprendre, assimiler et reproduire ensuite. Cela représente souvent une somme d'informations conséquentes que l'on doit retrouver dans la bible remise au franchisé. attention, le fait de remettre cette bible entre les mains du franchisé n'implique pas forcément qu'il a digéré tout et tout de suite. Il faudra donc l'accompagner au début  pour qu'il puisse trouver son mode de fonctionnement par rapport à ce savoir-faire.

Articles complémentaires :
De l'intérêt d'une bonne transmission du savoir-faire en franchise.
Le savoir faire : une nécessité légale pour la franchise.

Martine Malaterre

Articles similaires

FRANCHISE EXPO PARIS : J-5 , Paris capitale de la franchise

par Source Salon - 9 jours

Plus de 100 nouvelles enseignes seront présentes cette année de même qu'environ 130 enseignes internationales. 125 conférences et ateliers seront organisés sur de nombreuses thématiques via l’Atelier du Créateur d’Entreprise, l’Ecole de la Fran...

La marque espagnole de prêt à porter Zara se développe uniquement en succursales

par Dorsaf Maamer - 9 jours

Née en 1975 à Coruña en Espagne, Zara est la marque phare du Groupe Inditex, leader mondial de la confection textile. Elle compte aujourd'hui plus de 2100 magasins implantés dans 88 pays. L'enseigne espagnole de prêt-à-porter jouit d'une très gran...

Choisir une franchise jeune ou mature ?

par MM - 25 jours

Choisir une franchise avec un concept éprouvé permet un retour sur investissement plus sûr en principe mais coûterait plus cher en droits d’entrée car la marque étant connue la clientèle serait "acquise" et le concept maintes fois testés. Cela me...

Informations clés

  • Crée le: 25/02/14 05:38

Les franchises qui recrutent