Un bon candidat à la franchise ? D'abord un commerçant

Les réseaux sont ouverts a priori à tous les profils concernant l'origine professionnelle. Certains restent cependant sensibles aux candidatures de commerçants et d'autres préfèrent des salariés mais la plupart n'ont pas ce critère de sélection.

La motivation du candidat est son premier argument pour intégrer un réseau de franchise. Il doit également avoir une capacité financière suffisante et se révéler capable de se former au métier proposé par le franchiseur.
Certains candidats ne provenant pas du secteur professionnel de l'enseigne se révèlent parfaitement adaptables. Au contraire parfois le franchiseur pense déceler des compétences professionnelles et se trouve face à un candidat qui manque de flexibilité.

Pour plus d'informations, consultez cet article : Devenir franchisé : combien ça coûte ?

Pour la plupart des réseaux, le plus important après les moyens financiers c'est la fibre commerciale.

Par rapport à un cadre non commercial, le commerçant présente des atouts forts en particulier dans des secteurs tels que l'alimentation ou l'hôtellerie-restauration. On sait qu'un commerçant a l'habitude de travailler seul et de ne pas compter ses heures.
De plus les franchiseurs vont être sensibles à la candidature d'un commerçant possédant déjà son propre local. En raison de la conjoncture c'est un atout supplémentaire.
Les cadres en reconversion présentent quant à eux  l'avantage d'être rodés au travail collectif et cela peut être important pour une franchise. En fait la question qui se pose est sur leur capacité à travailler en parfaite autonomie dans une boutique. Un cadre supérieur qui a toujours managé des équipes peut se sentir en difficulté s'il se trouve à gérer seul son point de vente.
C'est pourquoi certains réseaux recherchent des candidats parmi les deux profils : commerçant et cadres. 
Le profil idéal finalement est celui d'un partenaire capable de gérer son unité de manière autonome tout en sachant animer une équipe et contrôler ses stocks.

Lisez aussi cet article Le profil idéal du franchisé existe-t-il ? Par Christophe Bellet.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Ouvrir sa franchise pour la sécurité

par Dominique Deslandes - 2 jours

Un créateur d'entreprise rêve avant tout d'indépendance et pour certains "independantistes" la franchise ne semble pas être compatible avec ce désir. Mais aujourd'hui, plus encore que d'habitude, certains candidats à la création hésitent à se lanc...

FRANCHISE EXPO PARIS : J-5 , Paris capitale de la franchise

par Source Salon - 14 jours

Plus de 100 nouvelles enseignes seront présentes cette année de même qu'environ 130 enseignes internationales. 125 conférences et ateliers seront organisés sur de nombreuses thématiques via l’Atelier du Créateur d’Entreprise, l’Ecole de la Fran...

Choisir une franchise jeune ou mature ?

par MM - un mois

Choisir une franchise avec un concept éprouvé permet un retour sur investissement plus sûr en principe mais coûterait plus cher en droits d’entrée car la marque étant connue la clientèle serait "acquise" et le concept maintes fois testés. Cela me...

Informations clés

  • Crée le: 16/02/13 01:38

Les franchises qui recrutent