La franchise : une formule qui a du bon !

Résistant mieux à la crise et considéré comme l'avenir du commerce de détail, la franchise est une forme de commerce organisé qui optimise la vente de produits, de services et de technologies à travers l'expérience du franchiseur formalisée dans un concept mis à disposition des franchisés. Elle est basée sur la collaboration étroite et continue entre deux entreprises juridiquement et financièrement indépendantes : le franchiseur et ses franchisés.

Les quatre éléments de la franchise

Unis par un contrat franchiseur et franchisés sont reliés par quatre éléments indissociables : les signes distinctifs, une collection de produits, de services et/ou de technologies, la transmission d'un savoir-faire et une assistance permanente. Concrètement :

1 - Le franchiseur met à disposition du franchisé les signes distinctifs (la marque notamment mais pas que..) d'un concept permettant de se rendre visible...et apprécié par la clientèle. Il doit aussi lui garantir la validité de ses droits sur la ou les marques, et/ou enseignes dont l'usage est conféré à quelque titre que ce soit, au franchisé.

2 - Le franchiseur met à la disposition du franchisé une gamme de produits, services et/ou technologies qu'il a conçus, mis au point, agréés ou acquis. L'exclusivité réservée au franchisé, si elle existe, est clairement précisée en termes d'objet et de portée.

3 - Le franchiseur transmet un savoir-faire qu'il entretient et développe. Par une information et une formation adaptées, il transmet efficacement ce savoir-faire au franchisé et en contrôle l'application et le respect. Lisez aussi : Le savoir-faire en franchise 
4 - Enfin, le franchiseur apporte une assistance permanente. Sans prendre le pouvoir dans son affaire il aide le franchisé à bien appliquer le concept, à respecter les promesses faites aux clients par la marque et à maximiser la rentabilité.

Quatre éléments en échange desquels, le franchisé acquitte un droit d'entrée dans le réseau et verse chaque année une redevance dont le montant est inscrit dans le contrat de franchise. Lisez aussi Droit d'entrée et redevance : quelles obligations pour le franchisé ?

Une formule avantageuse

Pour le franchiseur, cette formule de développement est un véritable levier. Il développer plus rapidement son enseigne ou sa marque pour un investissement initial moins important, il réalise des économies d'échelle, la taille du réseau lui permettant d'obtenir des gains de compétitivité, il organise une communication et une publicité globale.

De son côté, le franchisé n'est pas en reste. Intégrer un réseau de franchise lui permet sans aucun doute de cumuler les avantages d'une indépendance juridique et d'une liberté d'entreprendre tout en bénéficiant d'un concept, de la notoriété d'une marque et du soutien logistique d'un réseau.

Articles similaires

Quelles sont les limites d'intervention d'un franchiseur pour aider son franchisé

par MARTINE MALATERRE - 27 jours

Si par définition elle est contractuelle, l'assistance du réseau à un franchisé est donc un devoir mai elle peut prendre des visages différen...

Le cadre juridique de la franchise en Tunisie

par Ministère du commerce Tunisien - 30 jours

La franchise en Tunisie. Exposé du ministère du commerce tunisien au salon Tunis Medfranchise le 6 décembre 2017 La définition du contrat de franchise (article 14 de la loi n°2009-69) : C’est "un contrat par lequel le propriétaire d’une marqu...

Les dangers de croire que la Franchise est un Eldorado

par Jean Samper - un mois

Dans les affaires, aucun procédé, aucune formule miraculeuse ne peut garantir le succès ou apporter la réussite "sur un plateau" sans effort. Le franchisage réduit le nombre et la taille des obstacles, accélère le développement, permet de copier d...

Informations clés

  • Crée le: 01/01/17 07:29

Les franchises qui recrutent