Les différents contrats de distribution

Licence de marque, concession, franchise… Faisons la différence.

Une licence de marque confère le droit, comme son nom l'indique, d'utiliser une marque pour ses propres produits… Ce n'est pas la simple utilisation de la marque avec le produit fourni, il s'agit de l'autorisation d'apposer une marque sur des produits que l'on fabrique soi-même ou que l'on fait fabriquer.

On parle de licence de marque à titre d'enseigne lorsque ce contrat permet d'utiliser la marque comme enseigne d'un magasin ou d'une entreprise. En contrepartie le bénéficiaire paye habituellement une redevance. En pratique, le contrat de licence à titre d'enseigne se fait en fonction d'une politique et d'un assortiment assez précis pour éviter que la marque-enseigne ne soit galvaudée et détruite faute d'homogénéité.

Dans le cas de la concession on va plus loin puisque le concessionnaire dispose d'un droit de distribution des produits de la marque. Parfois avec exclusivité. L'exclusivité peut être géographique au profit du concessionnaire. En contrepartie le concessionnaire accorde généralement l'exclusivité de fourniture au concédant qui lui livre les produits de la marque qu'il représente ainsi sur son territoire… En pratique, dans le cas d'une concession exclusive, le concessionnaire bénéficie le plus souvent lui-aussi d'une assistance technique.

Le contrat de franchise est le plus complet : le franchisé reproduit un concept déterminé par le franchiseur, celui-ci lui assure la transmission des méthodes de réalisation et de distribution. Le savoir-faire ainsi transmis doit être substantiel, secret et clairement identifié. Ce concept doit avoir été expérimenté afin que sa réussite soit prouvée. La marque et l'enseigne sont partagées par le franchisé avec tous ceux qui appartiennent au réseau du franchiseur.

La rédaction vous conseille l'article suivant : Franchise, licence de marque, commission-affiliation et concession... Faites le tri !

Articles similaires

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 14 heures

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le même réseau. Ce développement en multi-franchise (à ne pas confondre avec la pluri-franchise) peut s’avérer t...

Franchise, commission-affiliation et autres formes de commerce organisé

par Dominique Deslandes - 14 heures

Au moment de la création d'un réseau, un choix s'impose entre différents types de contrats. Mais toutes ces forme de contrats mènent en fait à un seul but : servir au mieux le client dans l’intérêt commun du vendeur et de l'acheteur. Différente...

Que devient le droit d'entrée lors du renouvellement ?

par DD - 6 jours

Lors du renouvellement du contrat de franchise, le droit d'entrée est parfois exigé à nouveau. Rarement facturé "plein pot", il correspond parfois à 50 % du montant initial, mais il varie selon les franchiseurs qui le plus souvent n'en facturent ...

Informations clés

  • Crée le: 08/08/16 07:56

Les franchises qui recrutent