Peut-on fixer des royalties minimum que le franchisé doit payer ?

A condition que ce soit prévu clairement au contrat de franchise, le franchiseur peut tout-à-fait demander que le franchisé verse une somme minimale de redevances pour couvrir les coûts engendrés par son assistance, ses services, etc.... 

Cette pratique n'est pas si étendue que cela mais il faut comprendre que dans certaines activités, notamment si les investissements et les charges sont faibles, le secteur confié pourrait être mal travaillé par un franchisé qui aurait d'autres affaires par exemple, qui manquerait d'énergie, qui bloquerait un secteur ou qui ferait du "noir"... Nous avons connu cette pratique dans certains franchises de lavage à domicile mais aussi pour des franchises de dépôt vente, etc...

Fixe ou pourcentage ?

Il existe aussi des franchiseurs qui demandent un fixe mensuel plus un pourcentage, cela servant à sécuriser un minimum de redevances et à baisser le poids des redevances sur les gros chiffres d'affaires. Dans ce cas, les deux parties peuvent être gagnantes. Le franchiseur arrive à couvrir une partie de ses coûts d'assistance si le franchisé a du mal à "décoller" et le franchisé paie proportionnellement moins si ses affaires sont florissantes et qu'il a moins besoin des services du franchiseur.
Par contre, il faut être plus prudent avec les réseaux qui ne demandent qu'une redevance fixe, non indexée sur le chiffre d'affaires ou la rentabilité car le franchiseur pourrait alors être moins motivé par la performance de ses franchisés.

La rédaction vous recommande ces articles :
Le lexique de la franchise : R comme royalties
A quoi servent les droits d'entrée et les royalties dans un réseau de franchise ?


Jean Samper
Consultant en Franchise, membre du collège des experts de la fff
Fondateur de AC Franchise 

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 10 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 26 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 08/04/13 02:00

Les franchises qui recrutent